National

Affaire Bhiri: Les révélations de Charfeddine (Vidéos)

Taoufik Charfeddine, ministre de l’Intérieur, a expliqué, ce lundi 3 janvier 2022, qu’il oeuvre, avec son département, pour sortir l’institution sécuritaire des tiraillements politiques.

Le ministre de l’Intérieur est revenu sur les décisions de mise sous résidence surveillée de Noureddine Bhiri, vice-président du Mouvement Ennahdha et Fathi Baldi, ancien cadre au ministère de l’Intérieur.

« Il y a de fortes suspicions de nature terroriste qui concernent la remise  de certificats de nationalité et de passeports à des personnes suspectes. Deux passeports ont été délivrés de façon illégale de l’ambassade de Tunisie à Viennes. Des certificats de nationalité ont été aussi délivrés de façon suspecte et illégale », a expliqué Charfeddine.
Une troisième personne a obtenu un certificat de nationalité, alors que ses parents sont syriens et n’a aucun lien avec la Tunisie. Les fortes suspicions ont conduit à la prise des décisions et de recourir à la justice pour prendre toutes les mesures nécessaires, a détaillé le ministre.

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page