National

Abir Moussi et ses sympathisants encerclent le siège des Nations unies à Tunis

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, des membres du parti et plusieurs sympathisants, encerclent, actuellement, le siège des Nations unies à Tunis. La politicienne a annoncé, officiellement, la mise en place d’un bouclier humain pour interdire l’accès aux usagers du bâtiment.  

« Vous n’avez qu’à ramener la police qui nous a interdit de manifester pour vous protéger », a-t-elle lancé dans un live sur sa page Facebook accusant les organisations onusiennes d’atteinte à la souveraineté de la Tunisie. 

 

Abir Moussi et ses sympathisants campent devant le siège des Nations unies à Tunis depuis le 14 janvier. Empêché de manifester à Carthage ce jour-là, le parti a fait un bref passage devant le siège de l’antenne tunisienne de l’Union des oulémas musulmans avant de poser bagage aux Berges du Lac II où se situe le bureau de l’ONU.

Ce sit-in n’est pas une première. En septembre 2022, la présidente du PDL a manifesté devant le siège de l’ONU à Tunis accusant l’organisation d’être derrière le « Printemps de la destruction » et de soutenir les Frères musulmans et son bras en Tunisie, Ennahdha. 

 

N.J. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page