National

Abdallah Kallel et d’anciens cadres sécuritaires interdits de voyage

La Chambre criminelle spécialisée dans la justice transitionnelle a décidé d’interdire de voyage d’anciens cadres sécuritaires et l’ancien ministre de l’Intérieur Abdallah Kallel poursuivis dans une affaire de suspicion de torture au début des années 1990.

L’interdiction concerne aussi l’ancien cadre Zouhair Drissi et l’ancien directeur de la sûreté nationale Ezzeddine Jenayah.

Le dossier de la plainte a été déposé par un citoyen qui a assuré qu’il a été torturé dans les locaux du ministère de l’Intérieur. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page