National

28 agressions contre des journalistes en dix jours

Selon le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), 28 violations ont été commises contre les journalistes et les photojournalistes, du 10 au 20 décembre écoulé, période marquée par le déroulement du 1er tour des élections législatives.

Dans son rapport mensuel, publié, ce mercredi, le syndicat précise que 24 des 28 agressions enregistrées ont eu lieu, le jour du vote (17 décembre 2022).

Selon le rapport, 31 journalistes et photojournalistes accrédités par l’Instance supérieure indépendante pour les élections ont été victimes de violations relatives, essentiellement, au droit d’accès à l’information.

En effet, l’unité de monitoring relevant du SNJT a enregistré 15 cas d’empêchement de travailler, 9 cas de rétention d’information et 4 cas de harcèlement.

Par ailleurs, le rapport du syndicat fait état de 9 agressions commises contre des journalistes au mois de décembre dernier et en dehors de la période électorale.

Il s’agit de 4 cas de harcèlement, 2 cas d’agression verbale, 1 cas d’empêchement de travailler, 1 cas de détention arbitraire et 1 cas d’incitation à la violence contre les journalistes.

Le syndicat des journalistes a appelé, dans cette optique, l’Instance des élections au retrait de ses circulaires de nature à entraver le droit d’accès à l’information et à adopter une approche participative, élaborée en collaboration avec les structures professionnelles intervenantes, pour organiser la couverture médiatique des échéances électorales.

(TAP)

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page