International

23 morts dans des violences à Bagdad

Au moins 23 partisans du courant sadriste en Irak ont trouvé la mort et plus de 270 autres ont été blessés, hier lundi, suite aux violences qui ont eu lieu dans la capitale Bagdad.

Ces violences ont éclaté après que le leader du mouvement sadriste, Moqtada Sadr, ait annoncé son retrait définitif de la scène politique.

Après cette annonce, plusieurs de ses partisans ont pénétré dans le palais de la République à Bagdad pour y manifester leur colère, ce qui a conduit à l’intervention des forces de l’ordre qui ont tiré des balles réelles de lancé des bombes lacrymogène sur les manifestants.

D’un autre côté, l’armée irakienne a décrété un couvre-feu total dans la capitale.

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page