Economie tunisie

1,6 milliard de dollars dans l’escarcelle de Bouden, et c’est un début

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden, dont les services n’ont pas dit un mot sur les raisons de son déplacement à Paris (ce n’est pas normal dans un pays qui fonctionne normalement), s’active sur place, dit-on. Il y a rencontré Akinwumi Adesina, le patron de la Banque africaine de développement (BAD), un des bailleurs de la Tunisie, rapporte la TAP le 11 novembre 2021. On a appris que le président de la BAD s’est engagé à appuyer l’économie tunisienne pour l’aider à sortir de ce mauvais pas. Il est question de financer des programmes dans l’énergie, les infrastructures et les transports, à hauteur de 1,6 milliard de dollars.

Akinwumi Adesina a également confié qu’il a évoqué avec Bouden les voies et moyens pour doper le budget de la Tunisie à travers des mécanismes de soutien à divers secteurs. Faut-il y comprendre que la BAD est disposée à décaisser, mais que ce sera une aide directe à des projets, et pas un gros chèque que le gouvernement dépensera à sa guise ? Nous verrons bien..

Rappelons que la cheffe du gouvernement a atterri hier mercredi à Paris pour prendre part à la 4ème édition du Forum de Paris sur la Paix, à la Conférence internationale sur la Libye et à la commémoration du 75ème anniversaire de la naissance de l’UNESCO…

Akinwumi Adesina, BAD, budget, conférence libye, deplacement, financement, Forum Paris, Najla Bouden, Paris, Tunisie rente, voyage


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page